Pour le président birman Thein Sein : “Il n’y a pas de nettoyage ethnique en Birmanie”

La minorité musulmane Birmane se fait massacrer depuis bientôt un an sans que la presse occidentale n’en parle, sans que l’ONU agisse comme elle a l’habitude de le faire lorsque cela correspond à l’agenda géopolitique des Etats-Unis.

Les intérêts des multinationales passant avant la vie d’êtres humains, les occidentaux ont décidé de fermer les yeux sur les atrocités que subissent les minorités dans le Sud-Est asiatique.

Rejoignez les 27.700 amis d ’ Islam&Info sur Facebook !

Nous pouvons signaler deux points importants.

Tout d’abord, les pays musulmans sont incapables de réagir aux massacres des leurs. Du Maroc à l’Indonésie, rien n’est fait pour stopper le génocide en cours.  

Deuxièmement, le bouddhisme qu’on a l’habitude de nous présenter en Occident comme une philosophie pacifique n’a rien à voir avec la réalité du terrain.

Les premiers à massacrer sont les religieux appelés moines bouddhistes. Qu’on se le dise…

Qu’Allah facilite, protège, aide nos frères sur place livrés à eux mêmes.

Capture d’écran 2013-07-29 à 18.46.11

Partagez :