La vraie histoire de Jules Ferry et de sa laïcité … | Vidéo #Guillemin

La vraie histoire de Jules Ferry et de sa laïcité … et la désislamisation des enfants musulmans | Vidéo #Guillemin

Ces dernières années et plus particulièrement en ce moment, les réformes et les lois concernant l’école ont la fâcheuse habitude de mettre à l’index l’élève musulman. 

Evidemment le “problème” n’est pas énoncé comme tel mais, sous couvert de protection des valeurs de la république et de la laÏcité c’est la pratique, la visibilité et la culture du petit musulman qui sont combattues au quotidien.

Comme l’explique très bien Henri Guillemin, la laïcité de Jules Ferry avait une arrière pensée politique : combattre la contestation de l’ordre social dès le plus jeune âge en enseignant l’ “ordre républicain” … A l’époque le socialiste et sa lutte des classes étaient les ennemis.

L’école Falloux promettait le paradis aux masses si elles se résignaient, Ferry promettra la progression sociale et matérielle sous condition de respecter l’ordre.

Aujourd’hui la même chose se produit. Sous prétexte de laïcité, l’état se mêle sans cesse de … religion et en vient à combattre toute velléité d’affirmation de l’identité musulmane de la part des élèves. Et en contre-partie, on promet qu’après avoir renoncé à son identité, le petit musulman aura le droit un jour peut-être à sa télé-réalité ou à son Eurovision comme Bilal … 

C’est ainsi que la dite protection d’une laÏcité, galvaudée, aboutit aujourd’hui à un fichage des enfants, une interdiction d’expression de leur spiritalité et une criminalisation de sa visibilité.

Les campagnes médiatico-politiques portées par les élites françaises n’ont autre but que de créer ces polémiques qui aboutiront à des lois liberticides qui renforceront cet apartheid ethno-confessionnel francais. Une petite inquisition moderne au nom de la liberté …

En clair, la France est passée d’une islamophobie d’état à une politique de désislamisation d’état.

Partagez :