Policiers accusés du viol de Théo laissés en liberté : l’analyse de Karim Achoui

www.albayt.fr/

Dans la désormais, dramatiquement célèbre, affaire des policiers présumés violeurs, à Aulnays-sous-bois, le juge des libertés et de la détention de Bobigny, a décidé de placer les suspects sous contrôle judiciaire.

Aujourd’hui, donc, les 4 policiers accusés de faits gravissimes sont libres. Que penser d’une justice qui laisse des présumés violeurs dehors?!…si ce n’est qu’elle est, antithetiquement, profondément injuste. Cette décision est aberrante -d‘autant plus que le viol est avéré- et s’oppose à la jurisprudence.

La double lecture des charges se contente de participer à la consommation du divorce entre le peuple et la Justice, pourtant en son nom rendue, creusant toujours davantage de fossés. L’inintelligibilité, juridique et factuelle, de ce genre de décisions ne fera qu’accroître le sentiment d’impunité des fonctionnaires de police et d’inégalité devant la loi, et ne peuvent être ignorées par une justice qui se rendrait partiale et à dimensions variables.

De plus, le procureur de la République devrait justifier son choix et commenter les raisons qui ont conduit la Justice à libérer instamment des policiers contre lesquels pèsent des charges lourdes.

En effet l’article 11 du Code de procédure pénale autorise le Procureur à dévoiler les éléments objectifs d’une instruction afin d’informer les citoyens.

François Hollande tout comme son premier ministre, Bernard Cazeneuve, se sont insurgés face à cette abominable affaire.

Aujourd’hui, le parquet et le parquet général doivent donc, par la voie de l’appel, envoyer un signal fort à la justice, pour que la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris réexamine la question de la détention des policiers.

En effet, l’article 185 du code de procédure pénale, offre la possibilité au procureur de la République d’interjeter appel d’une ordonnance du juge d’instruction ou du juge des libertés et de la détention, dans les 5 jours suivant la notification de la décision. Le procureur général dispose,lui, d’un délai de 10 jours pour faire de même.

L’appel du parquet me semble fondamental afin de redonner à la justice son sens premier, permettant à la chambre d’instruction de réformer le placement sous contrôle judiciaire des présumés violeurs, et de potentiellement les incarcérer. Il s’agit d’une nécessité d’ordre juridique et d’ordre public!

Et là, alors seulement, la justice aura accompli son oeuvre.

Karim ACHOUI

Partagez :

www.tawhidtravel.com/

Vos réactions :

  1. Doigt pointé

    On peut tout de même penser que leur détention provisoire est inutile.
    Il n’a y a que peu de chances que ils fuient leur procès ou fassent pression sur la victime.

    1. Croissant de lune

      Bonsoir Doigt Pointé, je voudrais bien savoir pourquoi tu penses qu’il y a très peu de chance qu’ils essaient de se soustraire à la justice et j’aimerais bien que ce ne soit pas simple préjugé positif, de supposée régularité et moralité des gens des forces de l’ordre. Si ton sentiment ne relève que d’un préjugé, ton sentiment ne vaut rien. Finalement, à entendre la radio, un seul des policiers, probablement d’après l’enquête et la vision des vidéos, un seul des policiers peut se trouver sous le coup d’accusation de viol. Or, la définition légale du viol en France est en substance, toute pénétration par force ou surprise, ou sans consentement de la victime comme à la faveur d’une drogue ou choses semblables. Je ne sais pas, sauf erreur, l’idée du viol est envisageable dans cette affaire. Or, le viol entraîne une peine lourde en France, si le viol est retenu, c’est de la prison ferme assez longtemps, j’ignore combien, mais ça m’étonne que, malgré toutes les circonstances et les alléats ça puisse se compter en mois mais plutôt en années. Eh bien pour moi, policier ou pas, un jeune homme qui risque cette peine peut être tenté de se soustraire au procès. Maintenant, nous ne savons pas si les prévenus en tout cas celui-là, sont en plus de la surveillance de la justice soumis au dispositif de repérage par bracelet et assignés à domicile. Bracelet et assignation à domicile, ce serait pas trop cher payé pour s’assurer qu’un type qui risque une longue peine ferme ne tente pas de fuir.

      Sinon, vas-y et expliques-nous si la détention préventive ne s’aplique pas dans le cas de poursuite pour viol, alors dans quels cas s’applique-t-elle? Ton doigt est pointé contre qui au juste?

      Croissant de lune.

  2. neness

    c’est sure qu’il y a peu de chance qu’il fuit? puisqu’il sait par avance qu’il sera gracié par la justice comme toutes les crapules raciste portant l’uniforme avant lui.

    1. Doigt pointé

      Il est vrai que l hypothèse d’un accident semble loufoque.
      Ne désespérez pas de la justice française. Il faut être patient et voir ce que cela donne.

      1. Croissant de lune

        Salut Doit Pointé, ne désespérez pas et patientez écris-tu en substance, donnes-nous des exemples clairs de justice non discriminative en France, oserais-tu prétendre que pour le même délit on est authentiquement puni de la même peine? Désolé, mais il n’est que jusqu’au traitement des élèves s’agissant des plus simples motifs de sanction qui sont devenus discriminatoires parfois dans des proportions folles. Il y a tellement de gens en France qui ont lu, tu sais bien, « Les territoires perdus de la République », largement commenté et relayé y compris et je dirais surtout par la gauche Française hypocrite, alors que le seul titre est d’emblée discutable et discriminant. En effet, avant qu’il y ait des populations d’origine extra-européenne, dans les années 20-30, il y avait en région Parisienne la « Zone », ça s’appelait comme ça, avec des bandes plus violentes qu’aujourd’hui, il n’est venu à l’idée de personne de nommer ces lieux comme perdus par la République, si on les nomme ainsi aujourd’hui, c’est uniquement et seulement en raison de l’origine d’une partie de la population qui y habite. Beaucoup de gens ont lu ce livre de propagande et y ont adhéré, parce qu’une gauche hypocrite y a elle-même adhéré. Et avec ça, il y a cette idée, cette notion partout qu’il ne faut pas faire de concessions, ne pas céder, etc, sensément, ne pas céder à l’influence des gens d’origine extra-européenne.

        Dans ce climat d’extrême-droitisation dont le premier artisan est la gauche socio-bourge d’hypocrites, on en est arrivé à ne même plus sanctionner pareillement les élèves selon leurs origines, désolé! Voici un exemple. j’ai soigné un homme de passage dans ma région, un Tunisien d’origine qui habite à Drancy. Début décembre 2014, son gamin de dix ans s’est mal comporté en EPS. Au moment où le prof ouvrait la salle de gymnastique, le gosse a fait une galipette avant que le prof ne permette aux écoliers de rentrer. Pour ça, quelle sanction était légitime? A la rigueur, l’exclusion du cours ce jour-là, une colle et que l’élève ait à présenter des excuses, n’est-ce pas? Eh bien, voici ce qui s’est passé. Le prof et le directeur d’école dans un premier temps ont décidé d’exclure le gamin pour trois mois, c’est-à-dire de bousiller son année scolaire toute entière, d’accord? Même en insistant, le père n’a pu obtenir qu’une réduction vachement clémente, l’exclusion jusqu’après les vaccances et reprise en janvier. Tout ça, parce qu’ils n’ont pas voulu admettre leur tort, parce qu’on n’a pas voulu abaisser la parole du prof.

        Fais excuses, mais je ne crois pas du tout que ce genre de choses arrivent à un écolier d’origine Française de longue souche autochtone. Et le père m’a bien précisé qu’à Drancy et autres quartiers de région Parisienne, un nombre important de gamins sont tou simplement déscolarisés suite à de trop longues exclusions. Avant qu’il ne me raconte ça, quand je lisais notamment sur ce site des exposés sur les exclusions plus ou moins racistes d’enfants, je pensais que le site exagérait. Je me suis rendu à l’évidence, ce père n’avait aucune raison de me raconter une blague forgée de toutes pièces.

        Alors Doigt Pointé, est-ce qu’on continue à se mentir, est-ce qu’on continue à dire que la justice Française et que l’état Français traite à égalité tout le monde ou bien est-ce qu’on prend conscience de la réalité? Est-ce qu’on se met la tête dans le sable ou est-ce qu’on fait la révision déchirante mais légitime, est-ce qu’on continue de pontifier sur ce qu’est la France aujourd’hui ou est-ce qu’on travaille pour que la France change?

        Ce site et ce forum sont d’honnêteté intellectuelle et dialectique, si tu viens ici pour charier des préjugés, ce forum n’est pas fait pour toi, est-ce trop dur de se poser des questions qui fâchent?

        Croissant de lune.

  3. Doigt pointé

    Bonsoir Clair de Lune
    3 mois d exclusion pour un collégien parce qu’ il a fait une galipette au mauvais moment ??!!!!
    Tu sembles bien perméable aux billevesées. Si tu forges ta pensée sur de telles énormités, l honnêteté intellectuelle et dialectique ne t aideront pas à avoir une vision claire de notre monde.

  4. Croissant de lune

    Doigt Pointé, salut, non, je ne crois pas plus que ça que je sois crédule moi, je ne raconte pas les détails de l’histoire, ce sont les détails et les circonstances qui rendent un récit plus authentique. Et ce type n’avait aucun besoin de me raconter ça à moi. Après, si l’imagination me manque, je ne sais pas quelle situation avant de rentrer dans une salle de gymnastique pourrait valoir si cher. Tu me répondras si, une mauvaise bagarre peut mener loin. Tout est possible, mais j’arrive pas à comprendre pourquoi ce type m’a raconté cette histoire à moi, ni pourquoi me mener en bâteau. Ah, c’est peut-être pas un argument pour toi, mais il se trouve que cet homme est en religion pratiquant, plus que la moyenne mais sans hostentation non plus, la question, ce qui a fait venir cette conversation, c’est que l’homme s’interrogeait sur le point de savoir s’il est légitime et sain de donner à la quête les rares jours où officie l’inénarrable Chalgoumi. A quoi je lui ai répondu que du moment que la prière collective est accomplie, si celui qui dirige la prière est fautif ou défectueux, son mal lui reste sans atteindre les fidèles. Et qu’il est mieux de participer à la quête sans regarder aux jours où Chal… vient casser les pieds des gens, soit on donne soit pas mais sans regarder à ça. Et il m’en a dit de bonnes d’ailleurs à ce sujet sur certaines gestions dans cette commune, bref. Mais l’affaire de son gamin, pourquoi se serait-il donné la peine de me forger une fable de toutes pièces? Et puisque c’est ça, devant ton incrédulité à toi, d’autres gens confirment qu’en région Parisienne, peut-être ailleurs, il y a des situations d’exclusions scolaires abusives et assymétriques et discriminatoires, et quand je dis d’autres gens, j’entends par là pas seulement des Maghrébins si c’est ça qui te chagrine.

    Pas besoin d’aller jusque-là d’ailleurs, même en province, il y a à cet égard ou sur d’autres sujets, des comportements inattendus de responsables scolaires. Ben, Doigt Pointé, le monde comme tu dis, ce n’est pas réglé comme du papier à musique, sinon, alors donnes-moi ta version des faits qu’on rigole deux minutes. Apparemment, l’affaire de Théo, tu vois, ça semble bien avoir délié les langues et transformé le cours d’autres procès qui allaient sans ça rester sans suite, j’exagère pas là. Il y a un policier renvoyé pour requalification de son accusation en viol récemment, on dirait, c’est quand-même étrange qu’il y ait cette pratique de la matraque dans certains endroits du corps. Et il semble clair, sauf si on veut se boucher les yeux, que ces gens s’attendaient à l’impunité et à ce que la justice ne passe pas aussi rigoureusement et raidement qu’elle le devrait. Sinon vas-y, dégoises et dis-nous comment il se fait qu’un autre gars a eu une situation semblable à Théo, et sans le scandale de Théo et son retentissement médiatique, ça s’acheminait tranquillement vers un non-lieu ou peine avec surcis et au-dessous du renvoi de la police? Nous prends-tu pour des demeurés? Si tu rêves d’une France qui n’existe pas, grand bien te fasse, mais la réalité et le rêve c’est différent.

    Si tu es bon citoyen, analyses la réalité Française sans préjugés ni idées toutes faites, n’écartes pas d’emblée et ne prends pas pour énormité d’autres récits sur une autre réalité que tes chers médias n’incluent pas dans leur narration habituelle. Les choses sont comme elles sont, elles ne sont pas comme nous nous voulons, la réalité concrète objective existe et ne dépends du bon vouloir de personne.

    Croissant de lune.

Les commentaires sont fermés.