Selon Jean-Christophe Lagarde (UDI), l’usine PSA a fermé à cause de « l’omniprésence religieuse » | VIDEO

Les difficultés économiques de Peugeot-Citroën seraient liées à des “exigences religieuses”.  

Selon le député de Seine-Saint-Denis, Jean Christophe Lagarde, l'”omniprésence du fait religieux au travail” aurait une part de responsabilité dans la fermeture de l’usine PSA à Aulnay-sous-Bois. 

Si le député est le seul à en parler aujourd’hui, ce serait dû “à une omerta” qui empêcherait de reconnaître le rôle des syndicats et des musulmans dans l’usine. Une nouvelle accusation donc pour une communauté musulmane qui va devoir également endosser les résultats économiques des entreprises françaises.

Pour Lagarde, la religion n’a pas sa place dans le monde du travail. Les soucis, la culture, l’identité, et maintenant la religion doivent être “laissés au vestiaire”. Il s’agirait donc d’être de véritables robots et d’obéir aux patrons sans broncher. Une vision que ne partageront surement pas les employés de l’usine et les syndicats.

A noter que PSA s’installe par contre partout dans le monde arabo-musulman et visiblement la religiosité des employés ne dérange guère… Personne n’évoquera évidemment le rôle du gouvernement dans la faillite de PSA en Iran, principal partenaire au Moyen-Orient, suite aux embargos américains contre le pays auxquels la France a dû se soumettre.

Partagez :