Un jeune reporter syrien nommé “journaliste de l’année”

Un jeune reporter syrien nommé “journaliste de l’année”

Voilà une nouvelle qui réjouira Hadi Abdullah. En effet, ce jeune reporter syrien est désigné comme  le journaliste de l’année par RSF.

Il est le lauréat du 25 eme prix pour la liberté de la presse, qui sera remis mardi à Strasbourg. Un titre amplement mérité puisque ce reporter armé de son courage n’hésite pas à s’aventurer dans des zones dangereuses, zones où plus aucun journaliste occidental ne se risque afin de couvrir l’horreur de la guerre.

En effet, durant ces missions Hadi Abdullah “a frôlé la mort à plusieurs reprises” et d’ailleurs son cameraman lui n’a pas échappé à la mort lors de l’explosion d’une bombe.

En 2015, le prix avait déjà récompensé une journaliste syrienne, Zaina Erhaim, qui travaillait depuis la ville d’Alep, ravagée par la guerre.

Une petite touche d’optimisme pour ces journalistes et pour l’ensemble du peuple syrien qui se voient de plus en plus muselés et meurtris dans leur chair par le régime tyrannique de Bachar.

Partagez :