www.humanappeal.fr/

Manuels scolaires au Maroc : le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath jugée incitatif au jihad

www.tawhidtravel.com

Au Maroc, la matière “éducation islamique” rebaptisée il y a peu “éducation religieuse” connaît de véritables bouleversements. Le ministère de l’Education a annoncé que la Sourate Al Fath (la Conquête) serait tout simplement supprimée des manuels scolaires de la 3ème année du collège car incitant les musulmans au Jihad.

La lutte contre les départs vers la Syrie prend des orientations étranges au Maroc où d’importantes réformes sont en train d’être mises en place. Après la modification du nom de la matière “éducation islamique” transformée en “éducation religieuse”, c’est carrément une sourate du Coran qui est censurée car jugée “incitatrice au jihad”.

Les élèves en 3ème année du collège n’étudieront plus la sourate al Fath qui devrait être remplacée par sourate al hashr (l’exode). Un choix qui interroge les experts puisque c’est justement en apprenant les exégèses du Coran que les enfants seront plus à même de comprendre le Message Divin.

Côté libéraux, on se frotte les mains et on applaudit. « Bayt Al Hikma », un ONG qui a toujours plaidé pour une réforme des manuels religieux, vient de se féliciter publiquement de ces changements inédits.

Cette annonce faite par les médias marocains rappelle les déclarations récentes d’hommes politiques français qui souhaitaient voir “une relecture du Coran” afin qu’Il soit compatible avec la République. Bernard Henri Levy quant à lui avait plaidé pour une réécriture du Coran. 

 

 

Partagez :

www.tawhidtravel.com/