New-York : un musulman lynché par trois personnes en sortant de la mosquée

Un musulman portant un qamis a été agressé par trois jeunes hommes à l’extérieur d’une mosquée à Hollis. Malgré les preuves accablantes, la police refuse pour l’instant de conclure à un crime islamophobe.

Mohamed Rasheed Khan, 59 ans, qui selon l’organisation musulmane du Conseil sur les relations américano-islamiques de New York (CAIR-NY), est un citoyen américain d’origine guyanaise. Il a quitté le Centre d’études islamiques sur la “Jamaïque Avenue” mercredi dernier autour de 22h30 quand il a été attaqué par un groupe.

La police a déclaré que les suspects ont frappé Khan sur le visage et la tête sans rien dire. Le NYPD a ajouté que Khan portait sa tenue traditionnelle islamique au moment de l’agression. Les trois hommes n’ont rien volé à leur victime ce qui devrait écarté le crime crapuleux.

Ils “auraient été vu rire lorsqu’ils ont quitté les lieux de l’attaque,” a écrit CAIR-NY dans sa déclaration dimanche.

Khan a subi de multiples lacérations au visage ainsi qu’une commotion cérébrale et un gonflement du cerveau a indiqué la police. Il est incapable de parler ou d’ouvrir ses yeux et doit subir une intervention chirurgicale à l’hôpital.

«Nous exhortons la police de New-York à intensifier les patrouilles dans la zone de la mosquée, en particulier pendant les activités liées au jeûne du Ramadan”, a déclaré le directeur exécutif du CAIR-NY, Afaf Nasher, dans un communiqué.

Les autorités ont déclaré que les enquêteurs sont en train de vérifier les caméras de surveillance à proximité de la mosquée pour essayer de recueillir plus d’informations sur l’assaut.

Partagez :