Interdiction d’entrer aux Etats-Unis pour les musulmans : Trump fera une exception pour Sadiq Khan, maire de Londres

Le candidat à la primaire US, Donald Trump, qui souhaite interdire aux musulmans d’entrer sur le sol américain, a déclaré qu’il ferait une exception pour le maire de Londres, Sadiq Khan. 

“Il y aura toujours des exceptions” cité par le Times Magazine, en évoquant le cas de l’élection du maire de Londres.

Sadiq Khan, le fils d’un immigré pakistanais chauffeur de bus et d’une couturière, a été élu ce week-end maire de Londres. Trump a indiqué être heureux de voir Khan élu car il était porteur d’un exemple de réussite.

Trump a mis en avant l’idée d’interdire l’entrée de personnes de confession musulmane aux Etats-Unis après les attentats de Paris et l’attaque en Californie l’an dernier. Associations de défense des droits de l’Homme, musulmans ou encore rivaux démocrates ont condamné la proposition de Trump la qualifiant de contre-productive et contraire aux valeurs américaines.

Dans une interview au magazine Time, Khan a déclaré qu’il souhaitait se rendre aux États-Unis pour voir les programmes intéressants des maires de New York et Chicago, tout en rappelant qu’il va devoir s’y rendre avant Janvier 2017 dans le cas où Trump remportait les élections présidentielles américaines le 8 novembre 2016.

« Si Donald Trump devient le président des USA, je vais être empêché d’y aller à cause de ma foi, ce qui signifie que je ne peux pas m’engager à échanger avec les maires américains », a déclaré Khan.

Partagez :