Le 17 du mois de Ramadan : jour de la bataille de Badr, de la mort d’Ali Ibn abi Talib et de Aïcha

Aujourd’hui, comme chaque année, des centaines de millions d’américains vont fêter leur fête nationale, le 4 juillet, l’ « Independance Day » qui marque l’indépendance des colonies britanniques vis-à-vis de la Couronne de la Reine en 1776.

Aussi, figurez-vous que cette année, l’Independance Day a lieu le dix-septième jour de Ramadan. Or, le dix-septième jour de Ramadan est aussi un jour important que chacun et chacune d’entre nous devrait connaître, car c’est le jour de la Bataille de Badr qui se déroula en l’an 2 de l’hégire.

Le jour de Badr, est le jour qui marque la Victoire du Bien sur le Mal, le jour où Allah a assisté les Croyants par des armées d’anges venues du Ciel. Cette première bataille de l’Islam opposa 313 musulmans désarmés et sans montures à une armée de presque mille hommes équipés de chevaux, d’armes et d’armures. Allah fit triompher les Croyants, et 70 ennemis du Prophète périrent, dont Abu Jahl et Umeyya Ibn Khalef. Quatorze compagnons trouvèrent quant à eux le martyr.

Le 17ème jour du Ramadan marque également le décès de deux grandes figures de l’Islam : le quatrième Calife de l’Islam Ali Ibn Abi talib, assassiné le 17 ramadan 40 (661 ap. J-C) et la mère des Croyants Aïcha qui décéda le 17 ramadan 58 (678 ap. J-C).

Pour ce qui est du Compagnon, cousin et gendre du Prophète SWS, Ali Ibn Abi Talib, c’est le renégat Abd-al-Rahman ibn Muljam qui le tua dans la mosquée de Koufa. En effet, les khawarij en voulaient à mort à Ali, à qui il était reproché d’avoir un jugement, car dans leur doctrine sectaire et criminelle, ils considéraient que “Seul Dieu peut juger” et que tout jugement humain était une mécréance.

Quant à Aïcha RAA, Aimée du Prophète SWS, elle est As-siddîqah, la Très Véridique, At-Tâhirah, la Pure, celle dont le Prophète SWS cita le nom lorsqu’on lui demanda qui il aimait le plus sur terre, ce fut Abu Hurayra qui fit la prière sur elle au cimetière du Baqi’.

Ajoutons que plusieurs évènements eurent lieu au cours de l’histoire un 17 ramadan : prise du Château d’Akkar (669h/1271 ap.-JC) par les Mamelouk en pleine reconquête du pays du Châm alors en prise à la fois aux colons croisés et aux invasions mongoles, décès de Mustafa Kemal Ataturk, etc.

Ce 17ème jour du Ramadan nous enjoint à ne pas oublier notre histoire qui est une part entière de notre identité. Nous devons vivre avec notre calendrier car ne l’oublions pas, un calendrier est un outil de civilisation, et laisser sombrer dans l’oubli son calendrier est en soit une perte symptomatique du peu que nous accordons à notre religion.

David Bizet (@AppeleMoiDaoud) pour Islam&Info.

Partagez :