Nouveaux critères d’embauche : « Être pour les caricatures et contre le communautarisme »

Des lectrices d’Islam&Info choquées, nous ont signalé une offre d’emploi découverte sur le site reconnu et spécialisé dans la recherche de jobs pour les cadres : APEC. L’offre stigmatise de facto une grande majorité de la Communauté musulmane.

Plusieurs lectrices ont été étonnées d’être directement visées et exclues par les critères d’une offre d’emploi sur le site de l’APEC publiée le 22 février 2015. Sur cette dernière proposée par l’entreprise PLES Convergence, on y voit l’obligation pour les postulants d’être « pour les caricatures et contre le communautarisme ». Une demande très spécifique qui ne fait aucune doute quant à la population visée par ce détail loin d’être banal.

Récemment, une offre d’emploi antisémite massivement dénoncée par les médias avait provoqué l’indignation générale. La recherche d’emploi reste le terrain privilégié de la discrimination. En ces temps de crispation, il est important que ces dérives soient sévèrement punies par la Justice.

Presque deux mois après la tuerie de Charlie Hebdo, la stigmatisation à l’encontre de la Communauté musulmane peine à fléchir. Les choix d’ordre religieux, politique et philosophique appartiennent au domaine du privé et ne doivent pas interférer dans les droits fondamentaux à l’emploi. L’affaire « Charlie » a été le fer de lance d’un combat pour la liberté d’expression et d’opinion.

Les femmes voilées sont déjà les premières victimes de ces mesures d’exception qui provoquent un apartheid social. La Communauté musulmane doit s’indigner face à la dictature de la majorité qui se met en place contre les minorités ethniques ou religieuses. Il en va de la survie du vivre ensemble dans notre pays.

Pour demander des explications à l'entreprise PLES Convergence :  Sylvain.lagarde@ples.net

apec communautarisme

Partagez :