Libération de Moubarak – La porte parole américaine humiliée au point presse

Questionnée au sujet de l’acquittement de l’ancien président égyptien, Hosni Moubarak (accusé du meurtre de centaines de manifestants lors des émeutes de 2011) Jen Psaki (porte-parole du département d’État américain) répond de façon totalement surréaliste :

“Eh bien, de manière générale, nous continuons de croire que le respect de normes impartiales au niveau de la justice fera progresser le consensus politique dont l’Égypte a besoin dans l’optique de sa stabilité à long terme et de sa croissance économique.”

La platitude de cette déclaration insignifiante laisse les journalistes perplexes, réaction de l’un d’entre eux (Matt Lee) :

“Ouah !!! Je ne comprends absolument rien ! Cela ne veut rien dire…”, il essayera vainement d’obtenir des explications mais se heurtera à une boucle de : “pas de commentaire spécifique”.

Alors que le point presse du 1er décembre vient de s’achever, la porte-parole  Jen Psaki a avoué en off au journaliste de l’Associated Press, Matt Lee, le ridicule de sa prestation.

Partagez :