Synagogue la Roquette : I-Télé et France 24 évoquent (enfin) la “seconde version” incriminant la LDJ

Les journalistes des médias mainstream se réveillent enfin et font état d’une seconde version sur les incidents près de la synagogue la Roquette venant renverser la première en position de monopole dans la presse jusqu’alors.

L’implication et la provocation de la LDJ dans les heurts entre manifestants après la mobilisation pour Gaza dimanche dernier à Paris sont dévoilées au grand jour et ne font pas de doute. En citant le témoignage  des frères appartenant au service d’ordre diffusé en exclusivité sur Islam&Info ainsi que la vidéo dans laquelle l’incitation à la violence de la part de la LDJ et du Betar est nette, I-Télé et France 24 nuancent le point de vue engageant les manifestants pro-palestiniens comme seuls et uniques fauteurs de trouble.

Après visionnage de ces preuves, I-Télé questionne le rôle des CRS et met en exergue le non respect de leur devoir d’impartialité, bien au contraire, la chaîne souligne à quel point ils ont défendu les militants extrémistes juifs pourtant armés et proférant des insultes à l’encontre de ce que ces derniers appelaient les “pro-palos”.

Enfin, le lien entre le Betar et les médias est mis en évidence. I-Télé pointe du doigt la corrélation entre l’entretien du Betar avec un journaliste de TF1 et l’orientation du 20h en adéquation avec les idées de ce mouvement sioniste vers une “agression nazislamiste”.

betar 20h

Toutefois, les modifications apportées à la version largement divulguée demeurent circonscrites et presque toujours excusées par la virulence dont aurait fait preuve les manifestants pro-palestiniens.

Les cercles communautaires sionistes influencent les lignes éditoriales, cette question ne fait pas l’ombre d’un doute. Or, les médias sont désormais obligés de révéler la vérité car les réseaux sociaux et les sites communautaires apportent une nouvelle image et constituent une nouvelle donne qu’il est impossible de ne pas prendre en compte. De même, l’acharnement des internautes et des spectateurs épris de justice en envoyant les vidéos et témoignages détruisant la version répandue par les milices d’extrémistes juifs force les médias à forte audience à se raviser et à rapporter la vraie version. Un an après notre contre-enquête lors des émeutes à Trappes, Islam&Info met à nouveau sa pierre à l’édifice dans la construction d’une information alternative de qualité. Le combat continue…

Partagez :