Mais qui sont les “détenteurs de pouvoirs sots” ? – Cheikh Al Utheymin

Sheikh Mohammed Ibn Salih Al Utheymin a dit en annotation à l’épître de l’Imam Ash-Shawkani (raf’ou as-satin fi houkmi-l-itissal bi-salatin) :

Le Messager d’Allah, que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui, a dit dans un hadith authentique rapporté par l’imam At-Tirmithy à deux endroits de sa Sounnah, de la plus claire des façons, détaillée de la meilleure des manières : 

” Qu’Allah te préserve des détenteurs de pouvoirs sots ô Ka’ab !”

Ka’ab dit alors : “Mais qui sont les détenteurs de pouvoirs sots ô Messager d’Allah !”

Il répondit : “Des détenteurs de pouvoirs qui viendront après moi, qui ne suivront pas ma guidée, qui n’appliqueront pas ma Sounnah. 

Celui qui croira leurs mensonges et les aidera dans leurs injustices, ceux-là ne font pas partie de moi et je ne fais pas partie d’eux ! Mon bassin ne leur sera pas proposé.

Par contre, celui qui ne croit pas à leurs mensonges et ne les aide pas dans leurs injustices, il fait partie de moi et je fais partie d’eux ! Mon bassin leur sera proposé.”

(Rapporté par Ahmad numéro 14032 et At-Tirmithy chapitre du Joumou’a numéro 614)

Cheikh, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

Il n’y a aucun doute que les paroles d’Ash-Shawkani, qu’Allah lui fasse miséricorde, sont bonnes ! A titre d’exemple le fait qu’on n’oeuvre pas pour profiter aux musulmans alors qu’ils sont sous l’injustice des autorités injustes est une énorme erreur. 

Bien au contraire, il est obligatoire de faire ce qu’il nous incombe afin d’améliorer la situation des musulmans. Et nous essayons de faire ce qui est en notre pouvoir pour les conseiller et leur montrer la vérité ! Et il n’y a aucun doute que si l’individu dit des paroles de vérité avec sincérité alors ses paroles marqueront les consciences.

Et rien ne prouve mieux cela que la parole de Moussa que la paix soit sur lui lorsqu’il réunit les sorciers :

{ Moussa leur dit: «Malheur à vous! Ne forgez pas de mensonge contre Allah: sinon par un châtiment Il vous anéantira. Celui qui forge (un mensonge) est perdu». }
(Ta-Ha : 61)

Source : At-ta’aliq ala rissalati raf’i as-satin fi houkmi-l-itissal bi-salatin
Cheikh Mohammed Ibn Salih Al Utheymin
page 11-13

Pour en savoir plus sur l'Islam : www.toutpourlemusulman.fr

Partagez :