Une démonstratrice virée pour refus de servir un café à une femme voilée

L’hypermarché Cora de Bruxelles s’est distingué par sa volonté de mettre à mal les discriminations à l’encontre des femmes voilées. Une démonstratrice belge, Hélène Papagregoriou, présentant des machines à café choisissait les clients à qui elle allait faire goûter le café. Étonnement les femmes voilées et les personnes de couleur, à ses yeux, étaient moins susceptibles d’acheter des machines à café que les autres clients. L’hypermarché a donc décidé de la renvoyer pour discrimination. 

Les faits se sont déroulés au mois de novembre. Hélène Papagregoriou a refusé d’offrir une tasse de café à une cliente voilée qui voulait tester la qualité d’une machine Krups. La femme victime d’islamophobie éhontée a décidé de faire connaître l’affaire et a porté plainte auprès du directeur de l’hypermarché Cora de Woluwe-Saint-Lambert. 

Cependant, la présentatrice de café a usé d’hypocrisie en ne reconnaissant pas son racisme et en arguant qu’elle n’avait aucune obligation d’offre de café : “Je ne suis donc pas tenue d’offrir une tasse à tous les clients venus”. 

Toutefois, sa xénophobie n’en est pas restée là. Elle s’en est pris cette fois à un client d’origine africaine. Elle a refusé de lui offrir une tasse de café. Elle estime que les personnes d’origine africaine et les femmes voilées ne seraient là que pour prendre un café et n’auraient pas le profil d’acheteur de machine Krups. 

Le magasin n’a pas hésité face à ce nouveau cas de discrimination. Il a limogé sans plus tarder cette Hélène Papagregoriou. Luc Janssens, travaillant pour le Cora Woluwe, explique : “Nous avons simplement constaté que cette vendeuse avait un souci avec un certain type de clientèle”. 

Partagez :