Yémen – Les tribus chiites massacrent les habitants sunnites de Dammaj

Dammaj est un village dépendant du gouvernorat de Sa’dah, situé au nord-ouest du Yémen, à la frontière de l’Arabie saoudite et peuplé d’un peu plus de quinze milles habitants.

 

Capture d’écran 2013-10-31 à 03.00.10

Un centre islamique “Dar al-Hadith” fondé par le célèbre cheikh Mouqbil ibn Hadi al-Wadi’i a fait connaitre mondialement ce petit village. De nombreux étudiants en sciences islamiques viennent des quatre coins du monde pour y étudier l’Islam.

Les qualités de la prédication de Cheikh Mouqbil Ibn Hadi al-Wadi’i ont toujours provoqué la haine des tribus Houthis chiites qui contrôlent la majeure partie de la province.

Depuis quelques années, ces deniers ont décidé d’éradiquer toute présence sunnite dans la région. Aidés voire financés par l’Iran, les rafidas et autres zaydites (deux sectes du chiisme) n’hésitent plus à attaquer Dammaj à l’arme lourde.

 

Hier et aujourd’hui, c’est plus de 20 personnes qui sont mortes sous les balles et obus chiites.

Lors de la prière doorh, une roquette a touché une mosquée tuant de nombreux fidèles en prière.

“Une mosquée a été frappée par une roquette lancée par les rebelles houthis alors que les gens étaient en prière”, a indiqué la source, ajoutant que “le bombardement avait duré jusqu’au soir tuant vingt personnes et en blessant plus de cent”.

 

Les étudiants du centre islamique décrivent des pluies d’obus qui s’abattent toute la journée sur le village ne distinguant pas les enfants des adultes.

Des étrangers de toutes nationalités, dont des français, sont présents. Peu d’informations circulent à leur sujet.

Le Quai d’Orsay reste muet sur la situation catastrophique que décrit le porte parole de Dammaj Al wadi3i :

« J’ai peur que d’ici le début de l’après midi, il ne reste plus aucun habitant de Dammaj. Nous sommes victimes d’une extermination que même les palestiniens n’ont pas reçu et les maisons tombent sur les têtes de ses habitants ».
D’après les étudiants sur place, les criminels chiites tireraient même avec un char que seule l’armée yéménite est censée détenir.

Une partie du centre islamique est en flamme comme on peut le voir sur ces images (voir ci-dessous).

 

 

D’après les dernières informations, deux tribus sunnites seraient entrées en guerre contre les houthis venant ainsi en aide aux habitants de Dammaj.

En 2011, le village sunnite avait déjà subi un blocus pendant plusieurs semaines. avant qu’un accord soit trouvé avec l’aide de l’Etat et des différentes tribus.

La situation au Yémen semble devenir insoutenable pour nos frères sur place.

L’Arabie, le Qatar ainsi que le Yémen lui-même n’ont pour l’instant pas pris de position pour aider les villageois sous les feux des bombardements. 

Qu’Allah facilite  nos frères musulmans et leur donne la victoire face aux ennemis de la sunna.

13632086-islamique-d-39-arabie-cheikh-a-la-barbe-posant

Avis religieux de Cheikh Abdoul Mouhsin Al Abad sur la situation au Yémen

Question :  Vous n’êtes pas sans savoir ce qui se passe à Dammaj, à nos frères des gens de la Sounnah, là-bas face à ce qu’ils subissent de la part des Hawtiyins, quelle est l’obligation auxquelles sont régies les gens de la Sounnah au Yémen autour de cette affaire ?

Réponse : L’obligation est de secourir leurs frères et de les aider si on leur en laisse la capacité.

Cheikh Souheymi invoque Allah en faveur de nos frères de Dammaj

Le questionneur : Les frères de Dammaj interrogent… ils vous interrogent …

Cheikh Souheymi : On demande à Allah qu’Il les secourt d’un secours qui châtiera les ennemis (…) et les ennemis de la sunna , et qu’Il anéantisse leurs ennemis et qu’Il unisse leur parole sur la vérité et qu’Il renvoie ces rafidah avec déconvenue et les détruise… oui.

toutpourlemusulman.fr

Partagez :