www.humanappeal.fr/

Refusant de serrer la main d’une femme, un employé musulman se fait soutirer 5 jours de paie

www.tawhidtravel.com
D’après la presse belge, un employé de confession musulmane qui a refusé de serrer la main de sa supérieure s’est vu retirer 5 jours de salaire !Serrer-main12

 

Cette information est à prendre au sérieux, il est dorénavant obligatoire de serrer la main à une femme sous peine de se faire sucrer une partie de son salaire obtenu difficilement.

A Ixelles, le mois dernier, le Collège a sanctionné un de ses employés pour ce motif.

De confession musulmane, celui-ci a affirmé que l’Islam lui interdit ce type de contacts physiques avec la gente féminine.

Ce cas très rare défraie la chronique en Belgique et provoque la colère des défenseurs du principe fondamental d’égalité hommes-femmes, comme si celle-ci était entravée par ce choix personnel et religieux.

Il faut dire que le pauvre employé est mal tombé…  Viviane Teitelbaum est depuis février 2010 présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique, et depuis octobre 2012, présidente du Lobby Européen des Femmes.

En clair, ce travailleur a subi les foudres d’une féministe acharnée.

C’est lors d’une rencontre avec le service “propreté publique” que l’échevine Viviane a été choquée par l’attitude d’un ouvrier : “Quand je suis arrivée devant cette personne, effectivement, elle m’a dit ‘je ne peux pas vous serrer la main parce que vous êtes une femme’. Voilà. Je pense que l’égalité homme-femme est quelque-chose qui aujourd’hui est acquis dans la constitution et qu’il faut respecter, quelles que soient ses origines, quelle que soit sa religion, sa tradition“.

 

Rejoignez les 31.500 amis d ’ Islam&Info sur Facebook !

 

L’étendard de l’égalité des sexes est vite dressé et agité à tout bout de champs lorsqu’il s’agit de s’en prendre à un religieux musulman.

Les rapports hommes femmes, notamment au travail, passent avant toute chose par un respect mutuel qui n’est en aucun cas défini par le fait de serrer une main.

L’excès de zèle de cette féministe engagée est à peine voilé. Le hochement de tête suffit amplement.

Bien au contraire, le fait que cet homme ait refusé de serrer la main de cette femme prouve qu’il respecte la gente féminine en ne se soumettant pas à la norme actuelle, banalisant les contacts entre sexes opposés qui incitent à une proximité malsaine.

L’homme a affirmé que cette sanction ne changera pas son attitude et ses convictions.

Rappel :

Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « que l’on enfonce une aiguille en fer dans la tête de l’un d’entre vous vaut mieux pour lui que de toucher une femme qui n’est pas la sienne… » (rapporté par at-Tabarani, dans al-Kabir,486).

Aïcha radhia Allahou 3anha a dit : « Au nom d’Allah ! Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) n’avait exigé des femmes que ce qu’Allah leur avait ordonné ; sa main n’avait jamais touché celle d’une femme ; il se contentait d’enregistrer leur prestation de serment d’allégeance et de leur dire : « Je l’ai accepté » (rapporté par Mouslim, 1866).

Partagez :

www.tawhidtravel.com/