Samy Naceri s’oppose à la sortie du film “Voyage Sans Retour” qui stigmatise les musulmans

Hier nous faisions découvrir à nos lecteurs le film “Voyage sans retour” qui sortira le 11 septembre prochain au cinéma.

grande-affiche

Ce film décrit la vie de musulmans français, fraichement reconvertis ou habitants la banlieue, endoctrinés et s’entrainant dans des camps  à l’étranger avant de revenir poser des bombes en France.

La bande annonce donne froid dans le dos avec une stigmatisation claire et sans limite envers les jeunes musulmans en banlieue et plus particulièrement les reconvertis à l’Islam.

L’acteur principal ou du moins l’acteur mis en valeur dans les teasers n’est autre que Samy Naceri, le célèbre acteur franco-algérien connu pour ses rôles dans Taxi, La Mentale ou encore Indigènes.

 

Rejoignez les 30.600 amis d ’ Islam&Info sur Facebook !

Cependant chose étrange, Samy Naceri accuse la maison de production OREO d’avoir modifié tout le scénario initial sans l’avoir prévenu 8 ans après la signature du contrat et de multiples péripéties.

Sur Twitter, Samy Naceri s’en prend directement au compte du film “Voyage sans Retour”.

Voici quelques extraits des tweets de Samy Naceri contre le film :

 

Capture d’écran 2013-08-15 à 18.22.02

Capture d’écran 2013-08-15 à 18.26.14

Capture d’écran 2013-08-15 à 18.25.36

Capture d’écran 2013-08-15 à 18.23.37

Joint au téléphone par Islam&Info, l’acteur nous a assuré qu’il s’était fait flouer par un certain Hassan appelé François Gérard dans le milieu, un producteur de film sans grand moyen.

Ce dernier lui aurait proposé de mettre en lumière les zones d’ombre sur l’affaire Khaled Kelkal, ce qui a enthousiasmé Samy Naceri.

Malheureusement, 4 jours après le début du tournage, Samy Naceri est emprisonné et ne pourra donc pas finir son rôle.

8 ans après, Samy Naceri apprend la sortie du film comme tous les spectateurs sur internet et les extraits proposés par le producteur.

C’est un choc pour Samy qui voit un autre scénario et d’autres images qu’il ne connaissait pas. Pire encore, le film ne traite plus de Khaled Kelkal mais évoque la “radicalisation à l’Islam” des jeunes en banlieue.

En colère, Samy Naceri s’oppose à la sortie du film qui stigmatise sa religion, ses fidèles et sa communauté, lui qui jusqu’à présent était apprécié par les jeunes des quartiers se voit aujourd’hui discrédité et désigné comme un “traitre”.

En procès avec la maison de production afin que ce film ne sorte jamais, Samy Naceri a décidé de se battre pour son honneur.

 

Islam&Info diffusera prochainement un interview exclusif qui mettra un terme à cette mascarade cinématographique. Des éléments importants seront révélés au grand public afin que tous les spectateurs sachent la vérité sur François Gérard alias Hassan.

 

 VOIR AUSSI :

>> [VIDEO] “Voyage sans retour” : Sortie au cinéma du film sur les djihadistes en banlieue… le 11 septembre

 

Partagez :