INTERVENTION POLICIÈRE DANS UN LYCÉE PARCE QU’UN ÉLÈVE PHOTOCOPIE DE L’ARABE !

INTERVENTION POLICIÈRE DANS UN LYCÉE PARCE QU’UN ÉLÈVE PHOTOCOPIE DE L’ARABE !

Lundi matin, dans le lycée Mans du Sud de la région du Pays de la Loire, une proviseure a appelé la police car elle a vu un élève photocopier une page avec des inscriptions en arabe. 

En effet, la police est intervenue de bon matin dans ce petit lycée de 2000 élèves, alertée par la proviseure. 

La police a sollicité des spécialistes pour déchiffrer les inscriptions en arabe, avant de déclarer que la phrase n’avait rien de suspect ni de polémique. 

La procureure saisie dans l’affaire a également décidé de ne pas donner suite puisque le parquet avait rendu un verdict clair : 

“Ces faits, qui ont naturellement été explorés avec la grande célérité qu’impose le contexte actuel, ne revêtent finalement aucune qualification pénale, ni d’intention coupable”.

Suite à cela, la proviseure a malgré tout adressé un mot aux parents d’élève sur le site du lycée pour justifier ses actes, affirmant que le document “pouvait sembler suspect”.

Aujourd’hui, grâce au climat d’hystérie islamophobe instauré par notre gouvernement, nos politiques et nos médias, la France renoue avec son sombre passé de délation d’enfants au services de police. 

Partagez :