JOHN BOLTON ACCUSE TRUMP : 5 ACCUSATIONS MARQUANTES…OU PRESQUE !

JOHN BOLTON ACCUSE TRUMP : 5 ACCUSATIONS MARQUANTES…OU PRESQUE !

L’ouvrage de John Bolton, l’ancien conseiller à la Sécurité Nationale, sortira le 23 juin. Mais avant sa sortie, quelques passages ont été publiés dans les journaux américains.

5 accusations marquantes ont ainsi attiré l’attention.

Trump aurait demandé de l’aide pour sa réélection au président chinois 

John Bolton a évoqué une discussion entre le président américain et le président chinois lors du G20 à Osaka. Ainsi, selon l’ex conseiller, Trump aurait demandé à Xi Jinping de faire en sorte qu’il réussisse les prochaines élections. 

Trump approuverait les camps de concentration chinois

Toujours durant le G20 à Osaka, le président chinois aurait évoqué les camps de concentration en construction dans le Xinjiang. Trump aurait approuvé cette pratique, indiquant que c’était la bonne solution.

Trump aurait rendu service au président turc et au groupe télécom chinois ZTE

Le président turc Erdogan aurait demandé de l’aide à Trump pour son entreprise. Il aurait nommé un nouveau procureur à Manhattan pour résoudre le problème. Il aurait également levé les sanctions contre le groupe télécom chinois ZTE.

Trump serait inculte

Selon John Bolton, Trump serait absolument inculte. En effet, il aurait demandé à Theresa May si le Royaume-Uni possédait l’arme nucléaire. Il aurait également demandé à son chef de cabinet si la Finlande faisait partie de la Russie.

Trump serait moqué par ses propres conseillers à son insu 

Le secrétaire d’Etat du président se serait moqué de celui-ci dans un mot qu’il aurait glissé à John Bolton. De plus, le secrétaire d’Etat ne semblait pas croire en les capacités de négociations du président avec la Corée du Nord. 

Mais qui est John Bolton? 

Cependant, rappelons que John Bolton, fervent néo-conservateur et conseiller des Bush, fut l’un des principaux artisans des dites “guerres contre le terrorisme” qui ont fait des millions de morts parmi les civils musulmans.

Les peules irakiens et afghans lui doivent notamment la destruction complète de leur pays, des millions de morts et de réfugiés. 

Malgré tout, sous la pression de certains milieux néo-conservateurs, John Bolton avait été nommé comme représentant à l’ONU par l’équipe Trump.

Celui-ci n’y cessa d’y prêcher la guerre au Moyen-Orient mais également en Asie. Il conseillait notamment une guerre préventive contre la Corée du Nord et avait tout fait pour exacerber les tensions avec la Chine et la Russie.

Sous Trump encore, John Bolton mit tout en oeuvre pour la reconnaissance scélérate de Jérusalem occupée comme capitale de l’état colonisateur israélien et pour la poursuite des annexions israéliennes sur la Palestine occupée.

Finalement, en connaissant le triste palmarès de ce sinistre personnage qui soutiendra, comme le général Powell, Joe Biden aux élections présidentielles, l’actuel président américain Trump nous en deviendrait presque sympathique…

Partagez :