CEDH: LA FRANCE CONDAMNÉE POUR AVOIR SANCTIONNÉ DES MILITANTS PALESTINIENS

CEDH: LA FRANCE CONDAMNÉE POUR AVOIR SANCTIONNÉ DES MILITANTS PALESTINIENS

La France a été condamnée jeudi par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) pour avoir sanctionné des militants palestiniens ayant appelé au boycott des produits israéliens.

En effet, des militants pro-Palestine avaient été condamnés pour leur appel au boycott des produits israéliens. 

Ceci est considéré par la CEDH comme une violation de la liberté d’expression.

La CEDH considère même que la condamnation de ces militants en 2013 ne repose pas sur des motifs suffisants et pertinents.

Ce sont onze membres du collectif Palestine 68 qui avait saisi la cour en 2016.

En effet, ceux-ci avaient, en 2009 et 2010, appelé au boycott des produits israéliens, dans un hypermarché à coté de Mulhouse, conformément à la campagne internationale des organisations palestiniennes ”Boycott, Désinvestissement et Sanctions”.

Ainsi, l’association France-Palestine dans un communiqué a expliqué que l’appel au boycott était reconnu comme droit citoyen. 

La CEDH a même condamné la France à verser aux militants 380 euros pour dommage matériel, 7000 euros pour dommage moral, et dans l’ensemble, 20 000 euros pour frais et dépens.

La France, prétendu pays défenseur des droits de l’Homme, n’en est pas à sa première condamnation par les instances internationales, notamment concernant les abus perpétrés durant l’état d’urgence, l’interdiction faite aux femmes de porter le niqab mais aussi les exactions policières. 

Partagez :