ADAMA TRAORÉ : MANIFESTATION MAINTENUE MALGRÉ L’INTERDICTION

ADAMA TRAORÉ : MANIFESTATION MAINTENUE MALGRÉ L’INTERDICTION

Ce mardi 2 juin, le collectif Justice pour Adama a appelé à une mobilisation devant le tribunal de Paris. Cependant, le préfet de police de Paris a décidé de l’interdire en raison d’un risque de trouble à l’ordre public. 

Adama Traoré, 24 ans, est mort en 2016 dans la cour de la gendarmerie, peu de temps après son interpellation par la police.

Sa soeur, Assa Traoré, crée alors le mouvement ”Vérité et justice pour Adama” afin que lumière soit faite sur les circonstances de son décès. Selon elle, les méthodes violentes utilisées par la police en sont la cause.

Suite à la dernière expertise médicale n’impliquant pas les gendarmes dans la mort d’Adama et en écho à l’affaire George Floyd, le collectif a alors décidé d’organiser une manifestation ce 2 juin en signe de protestation.

Mais Adama Traoré n’est malheureusement pas la seule victime de violences policières. En effet, durant le confinement, les violences policières perpétrées à l’égard des minorités musulmane ou visibles n’ont qu’augmenté.

Les techniques d’asphyxie et de plaquage ventral utilisées par la police ont notamment emporté Cédric Chouviat, père de 42 ans. 

Ainsi, alors que les médias et politiques français feignent s’émouvoir sur l’affaire George Floyd, noir américain mort étouffé par la police aux Etats-Unis, la France a choisi de noyer tous les espoirs de justice pour les minorités musulmanes ou visibles

MAJ : Assa Traoré, soeur d’Adama Traoré, invite cependant à la mobilisation ce mardi 2 juin à 19h devant le tribunal de Paris.

Partagez :