Pourquoi Qassem Soleimani a été tué par les États-Unis ? | VIDÉO

Pourquoi Qassem Soleimani a été tué par les États-Unis ? | VIDÉO

Comme vous le savez le général iranien Qassem Soleimani a été droné par les forces américaines en Irak.

Wassim Nasr revient ici sur la biographie d’un acteur très influent de la région et pourtant inconnu du grand public.

Celui que certains voyaient en prochain leader de la puissance iranienne a donc été tué alors qu’il voyageait sans précautions ou protection particulières près de l’aéroport de Bagdad … C’est dire à quel point le général des milices internationales chiites était en confiance dans un pays pourtant sous occupation américaine.

Mais il est vrai que beaucoup ignorent qu’en vérité, c’est ce même Qassem Soleimani qui a collaboré activement avec la puissance américaine afin de faire chuter les talibans en Afghanistan et Saddam Hussein en Irak.

Il fut alors l’un des principaux acteurs de la “guerre contre le terrorisme” américaine. 

Ce sont d’ailleurs ses milices qui ont terrorisé et massacré les sunnites dans la région, que ce soit en Irak ou encore aujourd’hui en Syrie … en aidant à tuer des centaines de milliers de civils et en en contraignant des millions à l’exil.

La mort de ce collaborateur des invasions américaines dans la région ne sera donc pleuré en France que par des beurs sans culture généralement pro-hezbollat considérant les milices chiites comme LA … résistance. 

Les autres pourront se demander si Trump n’a pas été si impulsif que cela, en parvenant par les conséquences de cette opération à forcer ses services et son opposition à tous demander en chœur un retrait des américains de la région auquel ils s’opposaient.

Certains plus tordus encore pourront même se demander si la tactique de Castro avec le Che n’a pas ici été appliquée par le régime des ayatollat iranien contre leur fidèle serviteur … et l’aide du “grand satan”.

A suivre donc mais point d’enthousiasme chers beurs indigénistes et autres décoloniaux admirateurs des tyrans arabes et perses, ce n’est pas demain que les héritiers des safavides et autres hachachiines libéreront Jérusalem.

Partagez :