Mali : La France perd 13 de ses soldats en opération

Mali : La France perd 13 de ses soldats en opération

Le bilan est très lourd pour l’armée française, 13 de ses soldats ont trouvé la mort au Mali lors d’une opération contre les rebelles jihadistes.

Deux hélicoptères, un Tigre et un Cougar, venus apporter soutien à des troupes au sol au contact avec les insurgés se sont officiellement percutés causant la mort des militaires français à bord.

Six officiers, six sous-officiers et un caporal-chef qui étaient en majorité issus des régiments de Pau et de Gap ont donc trouvé la mort dans cette région où les accrochages étaient devenus fréquents ces derniers mois.

L’administration militaire française a ainsi délivré cette version des faits à la presse :

«Selon toute vraisemblance, un abordage entre les deux aéronefs évoluant à très basse altitude serait à l’origine de l’accident. Ils participaient à une opération d’appui aux commandos de la force “Barkhane” qui étaient au contact de groupes armés terroristes. [ … ] les commandos traquaient un groupe de terroristes, décelés quelques heures plus tôt, qui évoluaient en pick-up et à motos. Très rapidement, ils ont été renforcés par des hélicoptères et une patrouille de Mirage 2000. […] Un hélicoptère a alors été engagé pour coordonner l’ensemble des moyens, tout en étant en mesure d’intervenir pour assurer “l’extraction immédiate” d’un élément au sol [ … ] et vers 19 h 40, pendant la manœuvre destinée à préparer l’engagement de l’ennemi, l’hélicoptère Cougar et un Tigre sont entrés en collision, s’écrasant à courte distance l’un de l’autre a ainsi déclaré le général François Lecointre 

Près de 5000 soldats français sont déployés chez plusieurs pays africains à travers la mission Barkane.

Une présence largement dénoncée par les populations locales, notamment lors de grandes manifestations au Mali qui dénonçaient cette opération militaire comme une “invasion néocolonialiste destinée à annexer les ressources locales au profit des multinationales françaises”.

Par ailleurs, nombreux sont désormais les militaires français qui, en Off, parlent d’un véritable enlisement des troupes françaises dans la région.

Selon les journaux français, il s’agit ici du bilan le plus lourd qu’ait subi l’armée française en théâtre de guerre depuis des décennies.

https://t.co/NPSbRckwLS

Partagez :