Une approche internationale de la laïcité – Hamid Chriet

Comprendre la laïcité dans le cadre, d’une vision diplomatique basée sur le droit international et le dialogue des civilisations.

– Suite à l’affaire du voile, Hamid Chriet Géopolitologue et Éditorialiste, nous explique les raisons pour lesquelles, la laïcité doit être comprise sous un angle international et une vision diplomatique. Il insiste sur le dialogue des civilisations et le respect du cadre juridique au niveau du droit International pour toutes les nations membres de la maison commune, celle des Nations-Unies. –

Avec la chute du bloc communiste et la mondialisation. La bataille pour les Droits de l’Homme est plus que fondamentale, dans un monde de plus en plus incertain. La multiplication des crises politiques et des conflits dans le monde, l’augmentation massive des inégalités, les catastrophes écologistes, les modèles de croissance non durables, les poussées populistes en Europe, les montées des intégrismes religieux, bouscule notre système de gouvernance mondiale, déjà largement fragile et perfectible.

Cette situation, ce chaos géopolitique pousse, les populations démunies à quitter leurs pays. Ces bouleversements, n’eux sont pas dus à l’Islam, mais plutôt au système capitaliste de prédation et à une mondialisation sauvage, dominée par le profit.

C’est pour cela que nous devons, faire respecter les Droits Humains au sein de cette mondialisation.

Les agendas, les tactiques géopolitiques, rythmées par des agendas, des calculs électoraux,nationaux ont amenés sur la scène internationale, l affaiblissement d une politique multilatérale Onusienne.

Les leaders politiques actuels, dans plusieurs pays du monde ont oublies, les priorités au niveau mondial. Oubliant, laissant les enjeux diplomatiques, importants et les impacts de demain, qui se construiront sur la scène internationale. Cela se fait, au détriment des peuples.

Les droits humains, doivent être le pivot de nos relations.

Les valeurs du vivre ensemble, de la coexistence pacifique des peuples et l’acceptation des cultures, devraient être notre priorité, Nous peuples du monde.

La France, pays du siècle des lumières, des Droits de l Homme doit se retrouver avec ses valeurs universelles.

Il est temps de sortir de cette impasse et revenir, sur nos principaux objectifs. Celui du
développement durable pour 2030 et celui de l’accord de Paris. En ce sens le principe de laïcité doit être, la résultante d’une démarche, d’une vision multilatérale, ainsi qu‘une d approche fondée sur le droit international.

La représentativité artificielle des partis politiques, est souvent l’expression, de courant d’idée plutôt que d’outil de dynamique sociale, inter politique. La faiblesse du pouvoir politique, face à la dépendance des économies, à l’égard des flux internationaux, fragilise, notre élan démocratique et les modèles de société.

Dans la mondialisation, l’erreur est souvent de penser, que l’idéal démocratique repose, et attache à celui du libéralisme. Il faut impérativement dissocier, détacher, la démocratie à une idéologie et l’a réinvesti, à celle des droits de l’Homme onusien.

Le principe d’universalisation des Droits de l’Homme et sa reformulation doivent être facteur, de réapparition dans le débat national Français et international. Aucun système, ne saurait éliminer, la bêtise humaine, car elle est ancrée dans la nature humaine, sauf peut-être par la mise en place d’une tyrannie, féroce.

L’Islam, comme la Franc-Maçonnerie , le Christianisme, le Judaïsme, l’Athéisme, le Rationalisme, offrent une représentation universaliste de l’Homme et du monde.

Pourquoi, les Nations unies ont-ils choisi, Paris, ville culturelle, de paix, et de tolérance, pour abriter l’Unesco ?

C’est parce que notre pays, est une maison de différentes cultures.

* L’opinion de l’auteur ne représente pas forcement l’opinion de la rédaction *

Partagez :