Indonésie : afin de sauver les passagers d’un avion de ligne un contrôleur de la circulation aérienne s’est sacrifié

Un contrôleur de la circulation aérienne indonésien est salué à titre posthume comme un héros pour avoir refusé de quitter son poste malgré des séismes dévastateurs, afin de pouvoir guider un avion de ligne en toute sécurité.

 Anthonius Gunawan Agung, âgé de 21 ans, était en service dans la tour de contrôle du trafic aérien à l’aéroport Mutiara SIS Al-Jufrie de Palu quand une série de tremblements de terre a frappé la ville dans l’ île de Sulawesi vendredi.

Les responsables affirment qu’il a refusé de quitter son poste jusqu’à ce qu’il décroche un avion Batik Air alors que ses collègues qui ne manipulaient pas l’avion sont partis.

“Lorsque le séisme s’est produit, il autorisait Batik Air à décoller et a attendu que l’avion soit en sécurité avant de quitter la tour”, a déclaré le porte-parole d’AirNav Indonésie, Yohanes Harry Sirait.

Après le vol 6231, les tremblements de terre sont devenus de plus en plus forts et ont culminé avec une secousse et un tsunami de magnitude 7,5. Au moins 832 personnes sont mortes.

A la fin, Agung a sauté du haut de la tour de quatre étages en ruine dans une tentative désespérée de s’échapper, en se cassant la jambe et en souffrant de graves blessures internes.

Il a été emmené dans un hôpital voisin où il a reçu des soins de base, mais il est décédé avant qu’un hélicoptère n’arrive pour le transporter dans une installation mieux équipée.

L’archipel indonésien se trouve sur la “ceinture de feu” du Pacifique, où des plaques tectoniques entrent en collision et où se produisent de nombreuses éruptions volcaniques et tremblements de terre.

Partagez :