Maroc : une maman porte sur son dos son enfant handicapé depuis 5 ans

Son dévouement et sa force ont ébranlé les médias sociaux au Maroc et à l’étranger, ce qui l’a amenée à devenir une icône du sacrifice, de la lutte et de la patience.

Rabiaa al Rumaili a ramené à l’école son fils handicapé de 13 ans sur le dos depuis cinq ans pour qu’il puisse poursuivre ses études et réaliser son rêve de devenir un membre actif de sa communauté.

La mère originaire de la ville de Fès  a déclaré :

«Mon fils a été diagnostiqué avec une méningite à l’âge de neuf ans et les médecins ont dû amputer ses jambes, sa main droite et ses trois doigts de la main gauche.”

Elle a ajouté que ces interventions chirurgicales avaient empêché son enfant de marcher, le privant ainsi de ses études et de ses camarades de classe.

Rumaili se souvient avec douleur quand elle a accepté elle-même et a réalisé que son fils est devenu handicapé à ce jeune âge. Elle a dit qu’elle avait décidé de défier cette réalité et de s’adapter avec l’espoir de poursuivre ses études et de l’élever comme les autres enfants de son âge en le ramenant à l’école, lui donnant l’espoir d’un avenir prometteur.

Elle a déclaré: «Je ne me sentirai jamais fatigué de porter mon enfant sur mon dos quotidiennement dans son parcours de vie qui est encore au début.»

La mère dévouée a dit: «Je serai ses jambes et ses bras tant que mon cœur battra».

Elle a indiqué que son enfant souhaitait terminer ses études et devenir pédiatre. 

Malgré sa santé fragile et les conditions économiques et sociales difficiles dans lesquelles vit la famille, elle insiste pour que tout cela ne l’empêche pas de tout sacrifier pour son fils.

Partagez :