www.humanappeal.fr/

Amnesty International lance une nouvelle campagne pour les Droits de l’Homme en Egypte

www.tawhidtravel.com

L’organisation de défense des droits humains Amnesty International a appelé les autorités égyptiennes à libérer les personnes emprisonnées pour avoir exprimé pacifiquement leurs opinions et mettre fin à la législation qui a permis à l’État de réprimer la liberté d’expression dans le pays.

Dans une nouvelle campagne lancée jeudi, intitulée “Égypte, une prison à ciel ouvert pour la critique”, Amnesty a déclaré que les Égyptiens vivaient à une époque de “sévérité sans précédent” dans le cadre d’une répression du gouvernement contre la liberté d’expression.

Depuis décembre 2017, le groupe de défense des droits de l’homme a recensé au moins 111 personnes arrêtées par les services de sécurité nationaux pour avoir critiqué le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi et la situation générale des droits de l’homme en Égypte .

“Il est actuellement plus dangereux de critiquer le gouvernement en Egypte qu’à tout moment de l’histoire récente du pays”, a déclaré Najia Bounaim, directrice des campagnes en Afrique du Nord d’Amnesty, dans un communiqué.

“Les Egyptiens vivant sous le président Sisi sont traités comme des criminels simplement pour avoir exprimé pacifiquement leurs opinions”, a-t-elle déclaré.

Le gouvernement égyptien n’a pas fait de commentaire immédiat sur la déclaration d’Amnesty, mais les autorités du Caire ont fait preuve de répugnance en rejetant les accusations du dossier des droits de l’homme concernant l’Egypte.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/