www.humanappeal.fr/

Geert Wilders annonce l’annulation de son concours de caricatures contre le Prophète

www.tawhidtravel.com

Geert Wilders, un chef de l’opposition islamophobe aux Pays-Bas, a annulé un concours de caricatures représentant le prophète de l’islam, Muhammad (paix et bénédiction sur lui), qui a déclenché des manifestations au Pakistan.

Le politicien d’extrême droite, connu pour ses discours incendiaires et ses manifestations contre l’immigration et l’islam, a  déclaré jeudi qu’il ne voulait pas que d’autres personnes soient menacées par le concours qu’il prévoyait pour novembre.

“Pour éviter le risque de victimes de la violence islamique, j’ai décidé de ne pas laisser le concours de dessins animés se dérouler”, a-t-il déclaré dans un communiqué, affirmant avoir reçu des menaces de mort.

Le concours programmé a déclenché des manifestations de colère au Pakistan et une menace de mort cette semaine d’un homme de 26 ans, apparemment un Pakistanais, arrêté mardi à La Haye.

Plus tôt jeudi, un juge néerlandais a prolongé de deux semaines la détention de l’homme qui aurait menacé d’attaquer Wilders.

Les procureurs ont déclaré dans un communiqué qu’un juge d’instruction avait ordonné que le suspect soit détenu alors qu’il faisait l’objet d’une enquête sur des accusations de menaces, de préparation à un meurtre et d’incitation au meurtre.

Stijn van Kessel, politologue à l’Université Queen Mary de Londres, a déclaré que  le concours était une tactique de Wilders pour  attirer l’attention des médias face à la baisse du soutien public.

“Il n’est pas vraiment intéressé par un concours de dessins animés, mais c’est un moyen pour lui d’attirer l’attention des médias, il espère que cela se traduira par des votes”, a déclaré Kessel.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/