www.humanappeal.fr/

Birmanie : pour le chef de l’ONU, Aung San Suu Kyi “aurait dû démissionner”

www.tawhidtravel.com

Le chef des droits de l’homme sortant de l’ONU, Zeid Ra’ad al Hussein, a déclaré que la dirigeante de facto du Myanmar, Aung San Suu Kyi, aurait dû démissionner l’année dernière lors des massacres contre les Rohingya.

Hussein a déclaré à la BBC que ses tentatives pour s’excuser étaient “profondément regrettables”.

“Elle était en mesure de faire quelque chose”, a déclaré Hussein. “Elle aurait pu démissionner.”

“Il n’était pas nécessaire qu’elle soit le porte-parole de l’armée birmane. Elle n’avait pas à dire que c’était un iceberg de désinformation.  Que les informations étaient des fabrications (mensongères)”, a-t-il ajouté.

“Elle aurait pu dire, je suis prête à être le leader du pays mais pas dans ces conditions.”

Ces commentaires interviennent après qu’un  rapport de l’ONU a déclaré que l’armée du Myanmar avait procédé à des massacres et des viols collectifs de  Rohingya  avec “une intention génocidaire” et appelé à poursuivre le commandant en chef et cinq généraux.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/