www.humanappeal.fr/

Amnesty International demande à l’Australie de mettre fin à ses relations avec l’armée birmane

www.tawhidtravel.com

Amnesty International a exhorté l’Australie à couper tous les liens financiers avec l’armée du Myanmar et à soutenir l’ idée de juger 13 des plus hauts responsables de la sécurité pénale du pays au sujet des atrocités commises contre la minorité ethnique Rohingya.

À la suite du pogrom militaire dirigé par le Myanmar contre les Rohingyas dans l’État de Rakhine l’année dernière, des militaires du monde entier, dont l’Union européenne, la Grande-Bretagne, les États-Unis, la France et le Canada, ont rompu avec l’armée birmane. 

L’Australie, cependant, est restée en coopération avec l’ armée du Myanmar , offrant 400 000 dollars pour la formation à l’aide humanitaire, aux secours en cas de catastrophe, au maintien de la paix et aux cours d’anglais.

“L’Australie doit suspendre toute coopération et assistance militaire avec l’armée du Myanmar”, a déclaré l’avocate des droits de l’homme et coordinatrice des campagnes de crise d’Amnesty, Diana Sayed, alors qu’Amnesty publiait un rapport citant 13 responsables de la sécurité.

“Il est tout simplement scandaleux que l’Australie maintienne cette relation alors que tous les autres pays ont tranché sans équivoque.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.