Nigéria : 88 000 enfants risquent de mourir de la famine

Au Nigeria, 88 000 enfants risquent la mort en raison de la malnutrition aiguë dans la région, a indiqué un responsable de l’UNICEF.

Selon le chef de l’UNICEF Geoffrey Ijumba, lors du discours de clôture de la formation nutritionnelle d’urgence de cinq jours à Maiduguri, 940 000 enfants des états de Borno, Adamawa et Yobe sont fortement touchés par la malnutrition, tandis que 88 000 d’entre eux risquent la mort.

“Plus de 1,5 million de personnes n’ont pas accès à l’eau potable dans les états de Borno, Adamawa et Yobe. Cela affecte des milliers d’enfants vulnérables dans la région”, a-t-il dit.

En 2017, l’UNICEF a déclaré que 450 000 enfants de moins de cinq ans étaient exposés à un risque de malnutrition aiguë sévère.

Partagez :