Bangladesh : un hôpital turc guérit une réfugiée Rohingya de 120 ans

Une femme rohingya âgée de 120 ans est traitée dans un hôpital de campagne turc au Bangladesh.

Azime Hatun est arrivé à l’hôpital de la ville de Cox’s Bazaar, près de la frontière avec le Myanmar, après un long périple de six jours.  La femme centenaire a été incapable de parler en raison de sa vieillesse mais sa fille Ayshe Hatun a accepté de parler en son nom.

Elle a expliqué qu’elle s’est sauvée avec sa mère, ses deux frères et ses deux soeurs. Ses frères ont porté leur mère sur leur épaule, mais sont morts après avoir atteint le Bangladesh. Hatun, qui a la quarantaine, a dit qu’elle devrait s’occuper de sa mère toute seule. Elle a fait l’éloge des médecins de l’hôpital, ajoutant que l’état de santé de sa mère s’améliorait chaque jour.

“Nous prions toujours pour la Turquie”, a-t-elle dit.

Husnuye Erdogan, député du Parti de la Justice et du Développement (AK) au pouvoir pour la province de Konya, a visité l’hôpital et rencontré Azime Hatun. Elle a déclaré que rendre les réfugiés heureux rend le peuple turc et ses dirigeants fiers.

Ayse Dogan, un autre parlementaire, a déclaré:

“Sous la direction du président et du Premier ministre turcs, nous sommes là pour vous aider.”

La visite a été organisée par l’Autorité turque de gestion des catastrophes et des situations d’urgence (AFAD).

Partagez :