USA : sur fond d’islamophobie, une mosquée du New Jersey pourra ouvrir

Bayonne, ville américaine, a finalement donné son approbation pour la construction d’une mosquée dans l’État du New Jersey, mettant fin à une saga lancée l’année dernière lorsque le gouvernement local a rejeté le projet de construction d’une mosquée.

L’approbation tard lundi est venue après l’effort de deux ans pour convertir un entrepôt abandonné en une mosquée et un centre communautaire islamique à Bayonne, une ville ouvrière de l’autre côté du port de New York.

Selon le procès, le projet de mosquée a été accueilli par des attaques virulentes contre la religion musulmane et a ensuite été injustement rejeté par le conseil municipal de la ville.

“Nous sommes très heureux d’avoir reçu l’approbation unanime du conseil municipal et avons hâte d’accueillir les résidents de Bayonne de toutes confessions à l’inauguration de la première mosquée de la ville”, a déclaré Adeel Mangi, un avocat du groupe musulman.

Les attaques contre le projet de mosquée incluaient des dépliants appelant à des boycotts d’entreprises appartenant à des musulmans avec des références aux attentats du 11 septembre, et des graffitis anti-musulmans sur les murs de l’église loués par la communauté musulmane pour des services de prière.

Des panneaux indiquant «Save Bayonne» et «Stop the mosque» ont été affichés autour de la ville.

Lors d’une audience du conseil municipal, une personne a fait valoir que la mosquée devrait être refusée parce que les gens se «radicaliseraient» et deviendraient des terroristes.

Avant que le conseil municipal approuve à l’unanimité la mosquée lundi, les opposants ont appelé à nouveau pour son rejet. “Je ne crois pas que notre ville devrait se plier à la menace d’un procès”, a déclaré Joseph Basile, un pasteur local.

Les autorités municipales ont noté qu’une longue bataille juridique aurait coûté des millions de dollars à Bayonne. 

Partagez :