Rodrigo Duterte: “Tirez sur les femmes rebelles dans leurs organes génitaux”

www.tawhidtravel.com/

Le président philippin Rodrigo Duterte a été condamné par les organisations de défense des droits de l’homme et les groupes de femmes, après avoir déclaré que les rebelles communistes de sexe féminin du pays devraient être abattues par une balle dans leurs parties intimes en guise de punition pour avoir combattu le gouvernement.  

La déclaration de Duterte “n’est que la dernière d’une série de déclarations misogynes, désobligeantes et avilissantes qu’il a fait à propos des femmes”, a déclaré Human Rights Watch dans un communiqué.

“Cela encourage les forces de l’Etat à commettre des violences sexuelles pendant les conflits armés, ce qui constitue une violation du droit international humanitaire” , a déclaré Carlos Conde, un représentant de Human Rights Watch aux Philippines .

Le président a également réprimandé les femmes combattantes pour avoir abandonné leurs enfants et leurs familles, afin de rejoindre le mouvement communiste.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/

Vos réactions :

  1. Croissant de lune

    Salam, le président des Philippines fait délibérément promotion de meutres et mène des situations de guerre éradicatrices dans son pays. J’ignore la réalité aux Philippines, mais quelle quelle soit, je n’imagine pas qu’il soit légitime de promouvoir autant les tueries,se saisir des trafiquants de drogue par tous moyens, oui, mais les tuer avant de s’en saisir et sas les présenter en justice, non! Pareillement des situations de rébellions, j’ignore ce qu’il a fait eu égard de la chétive rébellion de Musulman dans une région du pays, maintenant le voilà s’en prenant aux communistes et aux femmes communistes en vocifiérant sur des accents qui font frémir. Qu’on essaie d’imaginer la tempête médiatique hyper-débordantesi un chef d’état de pays de Musulmans faisait pareille promotion et pareille répression tuante. Un fâchiste anti-féministe, ça me fait pas rire mais quelque part, je m’étais habitué à croire, sans le croire vraiment que seuls les Musulmans sont anti-féministes ou anti-féminins, souvent la fâcho-sphère nous fait procès de notre mysoginie supposée.

    Ce chef d’état accroît le désordre et la ruine dans son pays. Le Musulman ne peut que tenir contre lui jusqu’à sa destitution, jusqu’à ce qu’il paraisse devant la justi ce de son pays les mains liées et qu’il consomme son châtiment.

    Croissant de lune.

Les commentaires sont fermés.