Les Etats-Unis démentent avoir bombardé un camp de réfugiés afghans

Les Etats-Unis ont rejeté jeudi une allégation pakistanaise selon laquelle un drone américain aurait tiré des missiles sur un camp de réfugiés afghans dans le district de Kurram, dans les régions sans loi bordant l’Afghanistan.

Bien qu’alliés dans la guerre contre Al Qaida, les deux pays sont actuellement en désaccord après que Washington a suspendu près de 2 milliards de dollars d’aide, accusant Islamabad de soutenir les talibans en Afghanistan.

“Le Ministère des Affaires étrangères pakistanais a déclaré hier que les forces américaines ont frappé un camp de réfugiés afghans à l’Agence Kurram. Ceci est faux”, a déclaré un porte-parole de l’ambassade américaine à Islamabad dans un communiqué.

Le Pakistan rejette les accusations américaines selon lesquelles il soutient et abrite des militants haqqani utilisant des bases à l’intérieur du Pakistan pour préparer des attaques contre les forces américaines et alliées de l’OTAN en Afghanistan.

Le président Donald Trump a accusé Islamabad dans un tweet de “mensonges et de tromperie”. Le Pakistan dément les allégations, affirmant que Washington a essayé de faire de lui un bouc émissaire devant ses échecs en Afghanistan.

Partagez :