Un tweet de Donald Trump provoque un conflit diplomatique entre Washington et Islamabad

Les services américains n’ont toujours pas réussi à interdire Twitter à Donald Trump. Le président américain , connu pour ses petites phrases ravageuse sur le réseau social, s’en est pris au Pakistan l’accusant de connivence avec Al Qaïda. 

Le torchon brûle entre Islamabad et Washington après que le président américain est accusé le Pakistan ” d’accueillir les terroristes” que les Etats-Unis traquent en Afghanistan. Des accusations qui ont provoqué la colère des dirigeants pakistanais qui ont de suite répondu en convoquant l’ambassadeur américain sur place. 

Depuis des décennies, le Pakistan est dans la ligne de mire des Etats-Unis. Après le 11 Septembre 2001 et depuis la guerre en Afghanistan, le Pakistan sert de base logistique à la première armée du monde. Malgré cette coopération, lslamabad est accusé de jouer un double jeu et un numéro d’équilibriste entre les talibans, Al Qaeda et les Etats-Unis. 

Le tweet de Donald Trump, visiblement informé par les services de renseignements américains, risque d’entraîner une nouvelle période de trouble entre les deux pays. 

Partagez :