www.muslim-moves.com/

Justin Trudeau interpelle la cheffe birmane sur le sort des Rohingyas

www.tawhidtravel.com/

Justin Trudeau interpelle la cheffe birmane sur le sort des Rohingyas

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé via son compte Twitter avoir interpellé la cheffe birmane Aung San Suu Kyi à propos du sort des Rohingyas.

Celle-ci malgré son prix nobel de la paix décerné par l’occident a toujours nié le génocide Rohingyas en tentant même d’incriminer la minorité persécutée.

En occident comme en France, suite à la grande mobilisation des réseaux sociaux musulmans l’information médiatique sur le nettoyage ethnique en cours a fini par remonter.

Mais Justin Trudeau est le seul leader occidental a avoir directement interpellé le pouvoir birman sur ces massacres islamophobes :

Le premier ministre a exprimé ses profondes préoccupations quant à la situation des musulmans rohingyas et d’autres minorités religieuses dans l’État de Rakhine. Il a souligné l’importance du rôle de conseillère d’État en tant que leader moral et politique.

Le premier ministre a également insisté sur l’urgente nécessité de voir les dirigeants militaires et civils du Myanmar adopter une attitude de fermeté en vue de mettre fin à la violence, d’assurer la protection des civils et de permettre le libre accès de représentants de l’ONU et d’organismes d’aide humanitaire internationale sur le territoire.  

Le premier ministre et la conseillère d’État ont discuté de la nécessité de défendre et de protéger les droits de toutes les minorités.

Une prise de position “sympathique” qui tranche avec le soutien affiché de l’état français à la junte birmane mais également avec la lâcheté diplomatique de la plupart des chefferies des pays musulmans.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *