Amnesty International appelle au boycott des produits issus des colonies israéliennes

L’ONG Amnesty International appelle les Etats du monde entier à interdire les produits israéliens issus des colonies. Un appel qui n’a pas été relayé dans les médias dominants. 

Dans un communiqué publié le 7 juin 2017, Amnesty International appelle tous les Etats du monde entier à interdire les produits des colonies israéliennes. Selon l’ONG, “des biens d’une valeur de centaines de millions de dollars fabriqués dans les colonies israéliennes construites sur des terres palestiniennes occupées sont exportés chaque année. 

 

Notre organisation demande l’interdiction au niveau international les produits provenant des colonies, imposer un embargo total sur les armes à destination d’Israël et des groupes armés palestiniens et mettre un terme à l’impunité pour les crimes commis pendant des décennies, notamment au moyen d’enquêtes sérieuses menées par la Cour pénale internationale.

L’ONG international indique que “condamner n’est plus suffisant” et qu’il faut “stopper le déplacement forcé” de centaines de milliers de Palestiniens. Elle a indique également que l’Occident ne doit plus “se rendre complice” de la colonisation israélienne et qu’il rééquilibrer les ressources qui sont constamment spoliées par l’entité sioniste.

Un communiqué de presse qui intervient à l’heure où Donald Trump, président des Etats-Unis, a donné toutes les cartes de la région à Benjamin Netanyahou, Premier Ministre israélien. 

Lire le communiqué d’Amnesty International :  ISRAËL : POURQUOI LES ETATS DOIVENT INTERDIRE LES PRODUITS DES COLONIES

Partagez :