Le Maroc, le Niger et le Nigéria annulent leur participation au Sommet de Monrovia à cause d’Israël

Plusieurs pays africains ont annoncé qu’ils ne participeraient pas au prochain sommet de la CEDEAO suite à l’invitation du 1er Ministre israélien Benjamin Netanyahou. C’est le cas notamment du Maroc, du Niger et du Nigéria. Le Sénégal, en brouille également avec Israël, pourrait également annulé.

Dans un communiqué posté sur le site de la diplomatie marocaine, le Maroc annonce que le Maroc devait faire le déplacement en personne, mais en raison de la controverse, liée à l’invitation de Benjamin Netanyahou, il a décidé d’annuler.

«Le Roi souhaite que sa première présence à un Sommet de la CEDEAO n’intervienne pas dans un contexte de tension et de controverse», lit-on en gros titre dans le communiqué.

Le Maroc n’est pas le seul pays à prendre ses distances avec l’évènement puisque plusieurs pays importants ont déjà décidé d’envoyer une représentation “minimale” au sommet de la CEDEAO.

“Des pays importants de la Cédéao ont décidé de réduire au minimum leur niveau de représentation à ce sommet, en raison de leur désaccord avec l’invitation adressée au Premier ministre israélien”, explique le communiqué, notant que d’autres États membres ont, également, exprimé leur étonnement par rapport à cette invitation.

Le Nigéria, pays le plus important de la CEDEAO, ainsi que le Niger, et surement le Sénégal, pourraient annuler leur déplacement au prochain sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

 

 

Partagez :