La secrétaire d’État Marlène Schiappa répond aux attaques d’Alain Finkielkraut et le ridiculise

Depuis son arrivée au gouvernement, la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa est la cible de nombreuses critiques notamment pour ses anciennes positions sur le voile à l’école ou l’antisémitisme dans les banlieues. Les attaques des milieux laïcards et de la fachosphère n’ont tout de même pas enlevé son sens de l’humour à la nouvelle secrétaire d’Etat qui n’a pas hésité à répondre à Alain Finkielkraut.

Dans une lettre aux contours ironiques, Marlène Schiappa a comparé l’académicien à un chroniqueur de télévision. Elle a également rappelé qu’elle était en totale divergence avec la majorité des idées de Finkielkraut.

“Certains de mes amis pensent que vous êtes philosophe, y ironise Marlène Schiappa. Cela m’honore et me déçoit en même temps. Voyez-vous, même si je combats l’immense majorité de vos idées, je tenais en respect (…) votre fonction de grand philosophe, d’Académicien”.

Une belle lettre et beaucoup de courage qui méritait qu’on partage avec vous ces quelques lignes. Si la Secrétaire d’Etat a dû revoir ses positions sur le voile suite à la pression générale, elle a au moins démontré qu’elle était capable d’avoir du caractère sans calcul politique. 

Partagez :