Etats-Unis : un attentat déjoué contre la communauté musulmane

“The crusaders”, voilà le nom que s’était donnée une milice blanche anti-musulmans qui mettait en place un attentat contre la communauté musulmane. Trois hommes avaient planifié une attaque à la bombe dans le Kansas dans un immeuble dans lequel vivent des immigrés somaliens et qui héberge une mosquée. 

« Ces inculpations s’appuient sur huit mois d’enquête par le FBI (la police fédérale américaine) qui ont conduit les enquêteurs aux confins d’une culture cachée de violence et de haine », a expliqué Tom Beall, procureur du Kansas.

Les hommes sont âgés de 47 à 49 ans Curtis Allen, Gavin Wright et Patrick Eugene Stein, et tentaient de mettre en place leur plan machiavélique depuis février. L’idée était de faire exploser l’immeuble de Garden City avec quatre véhicules piégés répartis aux quatre coins du bâtiment pour faire exploser “les cafards de musulmans”. 

Les trois hommes avaient tout prévu, surveillance des cibles potentielles, réserves d’armes et explosifs. Ils avaient également rédigé un manifeste visant à ” déclencher une prise de conscience de la population ” dans l’espoir que d’autres groupes soient poussés à agir. 

Lors de leurs rendez-vous, l’un des hommes, Stein, aurait insisté : « il ne faudra laisser personne derrière nous, même si c’est un enfant d’un an ». Ils savaient qu’ils risquaient la prison à vie. Ils sont actuellement inculpés pour complot en vue de faire usage d’une arme de destruction massive. 

Partagez :