Selon Nicolas Dupont-Aignan, les voisins de la Syrie “n’accueillent aucun migrant”

Nicolas Dupont-Aignan, candidat aux élections présidentielles, s’est de nouveau ridiculisé suite à ses propos sur la Syrie et les réfugiés. Le député a fustigé les pays voisins de la Syrie qui n’accueilleraient, selon lui, “aucun migrant”.

“Je voudrais qu’on m’explique pourquoi les pays voisins de la Syrie n’accueillent aucun migrant”, a demandé M. Dupont-Aignan, président de Debout la France (DLF), sur Sud Radio.

Des propos totalement mensongers en plus de ne pas reconnaître le statut de “réfugiés” à ce qu’il nomme des “migrants”. En effet, selon les chiffres les plus sérieux donnés notamment par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, au 1er août, la Turquie avait accueilli 2,7 millions de réfugiés, le Liban 1,2 million, la Jordanie 657.000, l’Irak 249.000, l’Egypte 117.000.

Des chiffres impressionnants notamment pour la Turquie et le Liban (petit pays) qui ont fait preuve d’une grande fraternité envers les réfugiés syriens qui fuient la barbarie d’Al Assad. Un tyran qui tue son peuple depuis 5 ans et qui est soutenu par une grande partie de la droite et de l’extrême droite. 

Plus honteux, selon l’ONG Oxfam, les pays riches n’ont accueilli que 67 100 réfugiés soit même pas 1,39% du total. En Europe, le débat sur l’arrivée de réfugiés syriens a relancé l’extrême droite dans de nombreux pays. Pourtant, que représente 67 100 personnes sur plus de 500 millions d’européens ?

 

Partagez :