Valence : On lui refuse l’accès pour port du voile, elle gagne son procès

Valence : On lui refuse l’accès pour port du voile

Une étudiante musulmane s’est vu refuser l’accès à un institut de formation à cause du port du voile. En effet, depuis le 8 septembre 2016, cette jeune femme, Takwa Rejeb ne pouvait accéder à son institut.

C’est ainsi que le directeur de l’établissement avait demandé à l’étudiante d’appliquer strictement un règlement interne empêchant les élèves d’entrer “la tête couverte”. L’affaire a été très médiatisée en Espagne poussant la jeune femme a déposé plainte afin de faire valoir ses droits.

Bonne nouvelle ce jour pour Takwa, puisque la région de Valence a obligé l’institut à réintégrer l’étudiante.

L’avocat qui Francisco Solans qui n’est tout autre que le président de SOS racisme de la région s’est félicité :

“C’est une victoire pour la reconnaissance des libertés constitutionnelles et droits fondamentaux : liberté d’expression, liberté religieuse dans la mesure où l’ordre public est respecté, droit à l’éducation, droit à l’égalité”.

Une décision qui tranche avec l’islamophobie croissante des tribunaux français qui cèdent de lus en plus à la tentation islamophobe de repli identitaire.

Partagez :