Discrimination de deux femmes voilées au restaurant Le Cenacle : jugement le 24 novembre

La discrimination de deux femmes voilées dans le restaurant Le Cenacle à Tremblay-en-France a provoqué l’émoi dans la communauté musulmane. La vidéo postée sur Youtube par Islam&Info a déjà été vue plus de 500 000 fois. 

Le chef du Cenacle devra répondre de ses propos islamophobes devant la tribunal de Bobigny pour discrimination à caractère religieuse. Il devra répondre de son refus de servir deux femmes voilées et également de ses propos “les musulmans sont tous des terroristes”. Le jugement devrait avoir lieu le 24 novembre.

“On ne veut pas être servies par des racistes, Monsieur!”, le patron répond: “Les racistes mettent pas des bombes et ne tuent pas des gens, les racistes comme moi!” “Parce qu’on a mis des bombes, Monsieur?”, lui rétorque la voix. “Madame, les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes. (…) Des gens comme vous, j’en veux pas chez moi. (…) Maintenant, vous le savez, alors partez!” 

Les propos de ce restaurateur de Tremblay-en-France avait provoqué une vive émotion au sein de la communuauté musulmane. Les habitants de la ville avait d’ailleurs été sur place pour demander des explications au responsable de ces propos. Ce dernier s’était excusé expliquant qu’il avait “péter les plombs” et qu’un ami à lui avait été tué au Bataclan…

Partagez :