Freyming-Merlebach : il crie Allah akbar dans un magasin, deux mois ferme

A Freyming-Merlebach, deux individus ont crié Allah Akbar dans un supermarché quelques jours après les attentats de Paris de Novembre provoquant une panique générale. Le responsable principal a écopé de deux mois de prison ferme.

Cinq jours après les attentats sanglants de Paris, deux jeunes se sont amusés à crier Allah akbar dans un supermarché de Freyming-Merlebach. Lorsque les clients entendent les cris, le magasin se transforme en scène de terreur, la panique ayant pris le dessus. Rapidement les jeunes s’enfuient et le patron part à leur poursuite pour leur demander des explications.

Plus de six mois après, les deux protagonistes, dont les casiers judiciaires sont chargés, ont été jugés devant un tribunal visiblement peu enclin à rire d’une telle “abjection”. Un terme du procureur qui a demandé  trois mois ferme aménageables.

Les deux accusés n’étaient pas présents tout comme le patron du supermarché. Des absences regrettées par le parquet qui aurait aimé mieux comprendre…

Les justifications de l’avocat des deux accusés âgés de 24 et 28 ans n’auront pas suffi. Les “enfantillages”, selon ses propres termes, ont été punis par une peine de deux mois de prison ferme sans aménagement pour l’ “agitateur principal” et d’une relaxe pour le second. 

Partagez :