Voile: La CJUE justifie l’interdiction du hijab

Voile en entreprise : La CJUE conclue à une possible interdiction

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de rendre sa décision au sujet du port du voile en entreprise.

En effet, celle-ci vient de conclure que l’interdiction de porter le hijab au travail dans les entreprises privées pouvait être justifiée si elle garantit une “politique légitime de neutralité religieuse et idéologique” dans l’entreprise.

Saisi par une femme belge de confession musulmane, la cour estime que l’employeur a le droit d’interdire à sa salariée le port du hijab.

En effet, cette femme avait été licenciée dès lors qu’après 3 ans au sein de l’entreprise elle avait décidé de se voiler.

La cour d’appel belge, qui va bientôt examiner l’affaire a exigé à la CJUE de clarifier le droit de l’UE en matière de discrimination.

Selon l’avocat de la Cour Juliane Kokkot, l’interdiction du port du hijab ne constitue pas une discrimination directe fondée sur la religion, si elle est fondée sur la politique de l’entreprise.

Autrement dit, tant qu’une entreprise se dote d’un règlement intérieur interdisant le voile, cela est permis. Le combat est donc loin d’être remporté.

Partagez :