Australie : Urfa Masood devient la première femme musulmane magistrate

L’avocat général Martin Pakula a annoncé mardi matin la nomination de Urfa Masood à la Cour de la magistrature de Victoria.

Mme Masood, qui est originaire du Sri-Lanka, sera la première femme musulmane à siéger sur le banc d’un tribunal victorien.

Mme Masood a commencé à pratiquer le droit pénal en 2003 et a travaillé pour plusieurs services et cabinets juridiques. Elle est spécialisée dans le droit des enfants et de la famille notamment. En 2012, elle est devenue professeure adjoint à la faculté de droit, où elle enseigne le plaidoyer.

M. Pakula a félicité Mme Masood pour sa nouvelle fonction, en soulignant ses qualités et son expérience dans le droit pénal et celui de la famille.

“Mme Masood possède une vaste expérience en droit pénal, protection de l’enfance et de la famille, qu’avec le Service juridique autochtone de Victoria, elle se révélera précieuse dans son rôle en tant que magistrat”, a-t-il expliqué.

Annette Vickery, directeur général adjoint du qu’avec le Service juridique autochtone de Victoria, a déclaré qu’il était important d’avoir des magistrats avec une compréhension des enjeux auxquels font face les communautés autochtones.

Alors qu’en France les débats font rage sur l’interdiction du voile car “instrument politique” et “de soumission de la femme”, dans le reste des pays occidentaux, les femmes voilées obtiennent de plus en plus de postes stratégiques dans la société.

Partagez :