Un extrémiste israélien acquitté après avoir violenté des militants des droits de l’Homme (VIDÉO)

Un colon juif extrémiste a été acquitté dimanche après l’agression filmé d’un jeune militant des droits de l’Homme. La vidéo visionnée des dizaines de milliers de fois n’a pas suffi à faire incriminer Benzi Gopstein.

En 2008, Benzi Gopstein a violemment agressé plusieurs militants de gauche à Hébron. Ces derniers tentaient, avec d’autres militants anarchistes et des palestiniens, d’entrer dans une colonie illégale de Kiryat.  Pour la justice israélienne, le fait d’étrangler plusieurs des militants pacifistes relève de l’auto-défense.

«Les circonstances de l’incident justifient un acquittement. Nous devons examiner si l’incident en question constitue une attaque ou de la légitime défense.»

Benzi Gopstein a justifié son acte en indiquant qu’il avait crû à une attaque “terroriste” lorsque les jeunes militants avaient enjambé la barrière. Une excuse bien faible mais qui a suffi au tribunal.

«Avec un peu de recul, j’aurai dû les frapper plus, mais peut être que j’aurai d’autres occasions», a-t-il ajouté.

Benzi Gopstein milite dans un groupe radical juif qui a récemment qualifié les chrétiens de “vampires” devant être expulsés de Palestine. Il a aussi appelé à brûler les églises, qui sont selon sa compréhension du Talmud, un lieu d’idolâtrie.

Partagez :