Le selfie qui dérange : Bernard Cazeneuve en photo avec Amar Lasfar (président de l’UOIF)

Depuis quelques jours circule sur les réseaux sociaux le selfie de Bernard Cazeneuve avec le président de l’UOIF Amar Lasfar. Une photo qui fait depuis le tour des sites d’extrême droite qui accusent le Ministère de l’Intérieur de complaisance vis-à-vis des Frères Musulmans.

L’UMAM 06, émanation de l’UOIF à Nice, a publié sur son compte Facebook plusieurs photos prises lors de la réunion de L’instance de dialogue avec l’islam de France le 21 mars dernier. On y voit notamment Bernard Cazeneuve et Amar Lasfar, président de l’Union des Organisations Islamiques de France, proche des Frères Musulmans.

La photo a rapidement atterri sur des sites proches du Front National qui ont accusé le Ministre de l’Intérieur de continuer de dialoguer avec une organisation dont certains “prêcheurs prônent le jihad et l’antisémitisme”. Des accusations que des proches du Ministre récusent tout en dénonçant  une polémique “qui n’a pas lieu d’être”.

Récemment, Amar Lasfar, président de l’UOIF, a annulé une conférence à Lille intitulée “l’Union dans la diversité” avec le prédicateur Rachid Abou Houdeyfa accusé de tenir des propos controversés sur la musique. Une annulation qui intervenait après un début de polémique devant des accusations de rapprochement entre l’imam de Brest et l’UOIF.

Depuis quelques années, le Premier Ministre Manuel Valls indique vouloir combattrele “discours des Frères Musulmans et des salafistes“. Étrangement, dans le même temps, Place Beauvau a invité l’UOIF, principale émanation des Frères Musulmans en France, à participer aux réunions de l’Instance de dialogue avec l’islam de France. Une contradiction que plusieurs présidents d’associations musulmanes reconnues soulignent en OFF.

Partagez :