Pour le pape François, “on peut parler aujourd’hui d’invasion arabe, c’est un fait social”

Le pape François est à nouveau au milieu d’une polémique suite à des propos qu’il aurait tenus dans une rencontre privée avec des catholiques de gauche. Le chef de l’Eglise a évoqué une “invasion arabe” pour qualifier l’exode des réfugiés syriens vers l’Europe.

Pas “d’amalgames”, le Pape François a évoqué “une invasion arabe” sans arrière pensée raciste ou xénophobe, c’est en tout cas ce que certifient les membres “des Poisson roses”, une association catholique de gauche.

« Combien d’invasions l’Europe a connu ! Et elle a toujours su se dépasser elle-même, aller de l’avant pour se trouver ensuite comme agrandie par l’échange entre les cultures », aurait également déclaré le Pape François.

La fachosphère, très présente sur Twitter, n’a pas hésité à relayer les propos du Pape. Pour l’extrême droite, l’utilisation du terme “invasion arabe” fait échos à leur slogan “immigration invasion”. 

Le second sujet évoqué par le Pape devant ces catholiques français est la laïcité française héritée des Lumières et qui devrait évoluer pour laisser plus de place à la transcendance.

« De nos jours, un Etat se doit d’être laïc ». Mais « une laïcité saine comprend une ouverture à toutes les formes de transcendance, selon les différentes traditions religieuses et philosophiques. La recherche de la transcendance n’est pas seulement un fait, mais un droit ».

Partagez :